OVERKOBAN
2013
Tom&Jerry, plus connu de la scène CPC pour ses créations musicales qui enchantent nos oreilles dans de nombreux jeux homebrews, nous propose ici une reprise du classique SOKOBAN conçue à l'occasion de la 16KBs ROM Game Development Competition.

Initialement prévu sur Philips VG-5000, une machine chère au cœur de Tom&Jerry, c'est donc finalement sur CPC qu'OVERKOBAN voit le jour. On y retrouve l'esprit du jeu original dans lequel un personnage doit pousser des caisses jusque sur des emplacements prédéfinis sans pouvoir les tirer. Pousser ces caisses à travers le chaos apparent des niveaux sans les bloquer constitue vite un délicieux casse-tête. Le jeu propose les cinquante niveaux d'origine avec des graphismes en overscan et des musiques vraiment réussies. Le personnage manque d'animation dans ses déplacements mais reste agréable à manipuler. On peut choisir le niveau de départ et même sauvegarder en mémoire sa progression pour revenir en arrière si on s'est mis dans l'impasse. Tout cela dans 16ko, une belle performance pour un classique toujours aussi passionnant.


Développeur : Futility Games
Code et musique : Tom&Jerry
GFX : Supersly
GFX additionnels : Eldrik
TÉLÉCHARGEMENT : Jeu - Cover
Cover-artwork original par IXIAN FACTORY - Illustration de IRIS


PAC-MAN ARCADE EMULATOR
2012
C'est un peu un rêve de gosse qui se réalise. Mais revenons d'abord "quelques" années en arrière. Alors que le CPC est à son apogée, les clones d'un Pac-Man encore vert fleurissent. Il y en a pour tous les goûts mais honnêtement on est bien loin d'égaler les sensations du fabuleux jeu de Toru Iwatani qui propose un concept génial aux mécaniques bien plus complexes qu'il n'y paraît.

Marty, nous voilà de retour en cette bonne vieille année 2012 ! Mais nom de Zeus, de quelle cuvette de toilettes ont-ils bien pu glisser pour imaginer offrir au CPC son premier émulateur ? Parce qu'il s'agit bien d'une émulation en fullspeed de la borne d'arcade ! Proposant une animation parfaitement fluide et des graphismes fidèles à l'original en mode 1 (4 couleurs) pour profiter pleinement de l'expérience, tout y est ou presque. Sans incidence sur la partie, les fruits ramassés ne sont pas affichés à l'écran. Mais aucun autre aspect ne manque comme les yeux des fantômes qui indiquent la direction qu'ils prendront à la prochaine intersection. Un menu permet même de modifier les paramètres de la partie. Pac-Man, le seul, l'unique, dans votre CPC ! Ultime !


Jeu original : Namco
Code d'interprétation : SyX
Conversion graphique : TotO
TÉLÉCHARGEMENT : Jeu - Cover
Cover-artwork original par IXIAN FACTORY - Illustration de NAMCO


PHANTOMAS SAGA: INFINITY
2006
Personnage bien connu sur Spectrum, Phantomas le petit voleur fait son apparition sur CPC dans un jeu de qualité très attachant malgré un scénario relativement alambiqué. Pour faire simple, Phantomas doit infiltrer une usine et partir à la recherche de dix clefs à utiliser sur autant de serrures pour déclencher le mécanisme d'auto-destruction du bâtiment avant de prendre la fuite.

On part donc à l'assaut d'un labyrinthe qu'il faut explorer pour dégoter les fameuses clefs et serrures tout en évitant monstres et robots. Avec ses graphismes de grande qualité et une ambiance sonore inspirée, ne vous laissez pas aveugler par l'ambiance enfantine d'Infinity, un jeu difficile avec une ergonomie sans concession ! Chaque contact avec un ennemi, chaque saut mal calculé met en péril la partie et le système de déplacement avec deux types de saut est assez déroutant. Heureusement, la difficulté n'est pas insurmontable et avec un peu d'entraînement on progresse rapidement. Les clefs et serrures sont redistribuées à chaque nouvelle partie, une idée ingénieuse qui évite la monotonie. Un jeu passionnant qui récompense la persévérence du joueur.


Concept : Na Than Assh Antti
Version CPC : ESP Soft

TÉLÉCHARGEMENT : Jeu - Cover
Cover-artwork original et illustration de FERRAN


PHANTOMAS TALES#1: MARSPORT
2009
Phantomas a intercepté une communication qui lui a révélé l'emplacement d'une mine exploitée par une mystérieuse et légendaire race de prospecteurs d'or ! Il ne lui en faut pas plus pour se rendre sur place avec la ferme intention de se remplir les poches en récupérant une vingtaine de caisses bien garnies.

The Mojon Twins nous livre une nouvelle aventure de leur héros fétiche dans une conversion réalisée par leurs soins. Malheureusement, On est un cran en dessous de ce que proposait ESP Soft. Le jeu est plus lent et le maniement plus lourd, d'autant qu'il faut se contenter du clavier. Les graphismes colorés sont agréables mais parfois peu lisibles et la difficulté a été revue à la hausse ! Là où INFINITY permettait d'étudier chaque écran avant de s'y aventurer, MARSPORT pousse à la précipitation. Des bonus d'énergie rappellent que la perte de points de vie n'est pas une fatalité, mais tapis roulants et bains d'acide mettent le joueur au supplice. Et ce rouge à la surface de Mars est un véritable calvaire pour les yeux ! On prend tout de même plaisir à retrouver Phantomas mais commencez par vous entraîner sur INFINITY avant d'affronter MARSPORT !


Développeur : The Mojon Twins
Version CPC : Anjuel et Na_th_an

TÉLÉCHARGEMENT : Jeu - Cover
Cover-artwork original et illustration de ANJUEL et NATHAN


PLATFORMER MEDLEY FIRST BLOCK
2009
Mary est caissière dans un supermarché miteux et elle s'ennuie. Et quand elle s'ennuie, Mary a faim. Alors Mary pille le distributeur de n&n's sans se méfier des piles alcalines juste à côte dont les émanations ont bien attaqué les confiseries. Mary aussi se retrouve bien attaquée et commence à se sentir bizarre pour finalement basculer dans un monde parallèle pixélisé. Il n'y avait vraiment pas que du sucre dans ces n&n's...

Alors au-delà de ce délire scénaristique, on découvre un petit jeu de plateforme au principe très simple, assez proche de celui d'un MANIC MINER. Il va donc falloir se frayer un chemin jusqu'à la sortie pour ramener Mary dans le monde réel et pour cela, il va falloir calculer les sauts au pixel près. Le jeu reste tout de même assez facile et c'est tant mieux car on s'y attache vite avec ses graphismes bien kawaii mais il ne faudrait pas que cela dure trop pour autant. On coupe rapidement la musique soûlante et, comme souvent avec les Mojon Twins, l'action devient vite répétitive. Quelques erreurs de level design peuvent même vous ruiner une partie. Bien que sans ambition, l'ensemble reste agréable à jouer.


Développeur : The Mojon Twins


TÉLÉCHARGEMENT : Jeu - Cover
Cover-artwork Original par IXIAN FACTORY - Illustration de INCONNU